< Retour

Étude d’expertise (partie 1 de 4)

Étude d’expertise (partie 1 de 4)

Temps de lecture: Écrit par Stéphanie Landry Poirier le 5 novembre 2019

Une firme externe (L2C – Experts Conseils en Structure) a été mandatée pour une étude comparative afin d’évaluer les coûts des matériaux de construction pour une structure bâtie avec le produit Fermacell, par rapport à une façon plus conventionnelle avec une chape de béton acoustique de 1 ½ po coulée sur les planchers de chaque étage, d’une structure d’ossature légère de bois de quatre étages.

Il a été établi que de grandes économies de coûts de construction sont réalisables dans ce type de construction, soient aux niveaux

1) des fondations,

2) de la dalle structurale,

3) du système de reprise de charge latérale et

4) du système de plancher et des poutrelles.

Le bâtiment n’a pas été choisi pour avantager ou désavantager le produit Fermacell. L’analyse représente un exemple concret où le produit Fermacell aurait pu être utilisé afin de réduire les quantités de matériaux des autres éléments structuraux sur le projet. L’analyse n’est pas une garantie que les économies peuvent être reproduites dans tous les projets ou toutes les situations et ne remplace pas l’expertise d’un ingénieur en structure.

Description du bâtiment

  • Le bâtiment est constitué de 4 étages en bois et d’un sous-sol en béton
  • La superficie est de 16 400 pi²
  • La structure est faite de planchers en poutrelles, de fermes de toits et de murs porteurs en ossature légère de bois
  • Le bâtiment repose sur une dalle de transfert en béton
  • Le sol est composé de till gris de compacité moyenne à très dense. La classe sismique de ce sol est de classe D
  • La reprise des efforts latéraux est effectuée à l’aide de murs travaillant en cisaillement cloués avec des panneaux d’OSB

Nous aborderons dans cette première partie (1 de 4) l’économie qui se situe au niveau des éléments de fondations.

Selon le rapport, une réduction potentielle de 5% des coûts serait possible pour les fondations. Des économies beaucoup plus grandes pourraient être faites si la diminution du poids du bâtiment par l’utilisation des chapes sèches de Fermacell permettrait d’éviter le recourt à des fondations profondes, tels que des pieux ou un radier structural.

On pourrait même penser à l’ajout d’un étage supplémentaire puisque la réduction de poids des planchers est cumulative. Un bâtiment de 6 étages avec les chapes sèches de Fermacell serait seulement 10% plus lourd qu’un bâtiment de 5 étages avec chape de béton.

Pour en savoir plus, télécharger gratuitement le rapport d’expertise (version complète).

 

 

Souscrivez à l'infolettre pour des conseils,
des tendances annuelles et spéciaux à venir.

Membranes acoustiques insonorisation de plancher

Conçu et propulsé par