< Retour

L’ABC des adhésifs pour planchers

L’ABC des adhésifs pour planchers

17 mai 2018

Un adhésif est un matériau qui permet de joindre mécaniquement ou chimiquement deux surfaces. Selon ce qui doit être assemblé, on utilisera différents types d’adhésifs. Les adhésifs sont classés de différentes façons selon leur origine ou encore selon leurs propriétés physiques et chimiques. Les adhésifs utilisés pour les revêtements de sol sont très nombreux, complexes et fabriqués synthétiquement. Un adhésif pour les revêtements de sol doit non seulement offrir une performance mécanique accrue pour maintenir le plancher collé au substrat, mais il doit aussi permettre l’expansion et le retrait du bois selon les conditions environnementales variables d’humidité et de température.

Les polyuréthanes

Souvent simplement nommés « uréthanes », les polyuréthanes sont une famille de produits utilisés dans de très nombreux domaines dont l’isolation thermique, l’anti-abrasion, l’ameublement (coussins et autres mousses), les textiles, les peintures et vernis, et même dans l’industrie automobile. La grande versatilité des polyuréthanes repose dans leur fabrication. Selon la composition finale de la chaine de monomères, il sera possible de jouer facilement avec les propriétés du polyuréthane et donc du produit final.

Les adhésifs uréthanes eux sont très souvent utilisés dans l’industrie de la construction (et donc dans celle des revêtements de sol) pour leur propriétés mécaniques accrues et leur excellente résistance à l’humidité. Il est intéressant de savoir que les adhésifs uréthanes ne « sèchent » pas. Tout comme les ciments couramment utilisés ont besoin d’eau pour atteindre leur maturité (hydratation), les adhésifs uréthanes ont besoin de groupements hydroxyles (OH) présents dans l’eau pour leur permettre de se solidifier. Cette propriété permet l’installation de différents revêtements en présence d’humidité. Si un plancher de bois est installé sur une dalle de béton, l’humidité présente dans le béton servira à solidifier l’adhésif à base de polyuréthane. Cela dit, les conditions recommandées par les manufacturiers de plancher de bois et d’adhésifs doivent toujours être respectées avant une installation.

Les polyacryliques

Aussi souvent nommés acryliques ou encore à base d’acrylique, les polyacryliques sont très souvent utilisés dans les adhésifs. Ne réagissant pas à l’eau, ces adhésifs à base d’acrylique sont souvent formulés dans une base d’eau et sont moins coûteux que les adhésifs à base de polyuréthanes. Leurs propriétés mécaniques étant souvent inférieures à celles des adhésifs uréthanes, les adhésifs acryliques sont utilisés lorsque le revêtement de sol est plus stable dimensionnellement (expansion et retrait). Ils sont utilisés principalement pour le collage de vinyles, de tapis et de bois d’ingénierie relativement minces. Un avantage intéressant des adhésifs acryliques est qu’ils sont beaucoup plus faciles à nettoyer une fois  les travaux terminés qu’un adhésif uréthane.

Préparation des supports

Avant l’application d’un adhésif, tous les supports (substrats) doivent être structurellement sains, secs, solides et stables. Les supports doivent aussi être propres, sans poussière ni saleté, et exempt d’huile, de graisse et de peinture. Il faut s’assurer qu’il n’y ait aucun résidus d’agent de mûrissement, de scellant pour béton ou de vieil adhésif. Ces substances doivent être enlevées de façon mécanique, telle que la scarification par exemple.

Acclimater les produits à leur environnement est aussi une bonne pratique. Par exemple, le revêtement de sol prendra ou perdra de l’expansion pour ensuite se stabiliser après quelques jours. Il est préférable que cette réaction se produise avant l’installation et ainsi éviter de trop grands mouvements du plancher par la suite. De plus, la température ambiante et l’humidité relative devrait toujours suivre les recommandations des manufacturiers de revêtements de sol. Tous ces petits détails assureront une bonne adhérence à l’adhésif.

Performance acoustique

Il faut savoir que les adhésifs n’influencent que très peu la performance acoustique d’un assemblage. Cependant, on note parfois une différence de performance pouvant aller jusqu’à 3 points entre une installation collée et une installation flottante sur une même structure. De plus, l’un des principes à considérer en acoustique pour obtenir une bonne performance est la désolidarisation des matériaux par des produits résilients. Donc, l’utilisation d’une membrane acoustique résiliente entre le revêtement de sol collé et la structure permet d’absorber une plus grande quantité de vibrations sonores.

Membranes acoustiques insonorisation de plancher

Conçu et propulsé par