< Retour

Là où l’air passe, le son peut passer!

Là où l’air passe, le son peut passer!

7 juillet 2017

L’acoustique d’un bâtiment de plusieurs étages peut avoir un impact significatif sur la santé et le bien-être de ses occupants. Plusieurs principes influencent la performance acoustique d’un bâtiment. La masse des matériaux, les cavités et leurs traitements, l’étanchéité des cloisons mitoyennes ainsi que la désolidarisation des matériaux entre eux sont les principaux facteurs.

La masse

La masse de la structure influence la manière dont le bruit est absorbé. Plus les matériaux utilisés sont épais et de masse importante, moins les vibrations se font sentir dans la structure. Les bruits aériens sont donc bloqués. Un matériau de grande masse est le béton. Pour s’assurer de bloquer les bruits d’impacts, un matériau résilient, tel une membrane acoustique, doit être ajouté dans l’assemblage.

Les cavités

L’espace se trouvant entre les poutrelles des plafonds ne doit pas être vide. Puisqu’il pourrait agir comme une caisse de résonnance, les bruits qui y entrent pourraient être perçus comme amplifiés. Il est donc important d’installer de la laine insonorisante en quantité suffisante entre les parois (idéalement plus de 75% de la cavité) pour bloquer les bruits d’impacts et aériens qui essaieraient de s’y infiltrer.

L’étanchéité

Il est aussi important de calfeutrer tous les trous qui auraient été percés dans les murs ou les plafonds pour y insérer une lumière encastrée, un boitier électrique ou de la tuyauterie (à titre d’exemple). Pour se faire, ajoutez un produit qui empêchera les bruits de passer comme du scellant acoustique. Là où l’air passe, le sont peut passer aussi.

La désolidarisation

La méthode d’installation des matériaux a aussi un très grand impact sur la performance acoustique du bâtiment. Dans la mesure du possible, tous les matériaux doivent être désolidarisés. En d’autres mots, tous les matériaux rigides doivent être dissociés les uns des autres grâce à des matériaux résilients comme de la membrane acoustique.

La raison est simple, lorsqu’il y a contact direct entre les matériaux rigides de la structure, les bruits et les vibrations mécaniques se transmettent plus facilement. Que se soit une composante du plancher, du plafond ou du mur, il est important de s’assurer qu’elle ne soit pas directement en contact avec une autre. Plus une structure est complexe et comporte de nombreuses composantes, plus il y aura de détails à considérer et de produits à désolidariser.

Utiliser les bons outils, matériaux et méthodes lors de la construction représentera une valeur ajoutée à votre bâtiment. Sa valeur de revente en sera bonifiée et les plaintes des occupants en lien avec les bruits environnants en seront grandement diminuées.

Contactez notre équipe d’experts afin de connaître les solutions acoustiques optimales pour votre bâtiment. Pour en apprendre encore plus sur l’acoustique du bâtiment, consultez ce document.